LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €50 ET EN EUROPE DÈS €130

Être en couple et devenir parents : comment conjuguer vie de famille et sexualité ?

Sur le Journal d’Élhée, nous vous parlons souvent de bébé et de son bien-être, d’allaitement mixte et de « How To », sans oublier nos bibRonds au design délicatement ergonomique. Cela dit, avant de donner la vie il faut faire naître l’amour et pour cela, créer l’intimité. Intimité d’abord exclusive au couple puis un temps chamboulée voire malmenée par bébé, avant d’être – pour le bonheur de tous – passionnément retrouvée. Mais, alors que faire l’amour est bon pour le moral, la santé et même pour l’équilibre familial, l’idée de vivre une sexualité épanouie est encore trop souvent reléguée au rang de besoin secondaire par les nouveaux parents.

Mettre au monde un bébé, un nouveau rythme à trouver

Entre fatigue, manque de temps pour soi et manque d’intimité à deux, l’arrivée d’un bébé bouscule les habitudes du couple. D’amoureux fougueux vous devenez parents responsables, et ce, le temps d’une (parfois longue) journée à la maternité.

Apprendre à se (re) connaître

En tant que mère et avec toute la puissance que revêt ce mot, avant même de parler sexualité, il est essentiel d’évoquer la reconnaissance et la réappropriation de soi.


Même bien vécue, une grossesse – à plus forte raison si c’est la première – est un bouleversement pour le corps et l’esprit. Réactions et émotions, changements physiques et hormonaux, douleurs, inconforts, nouvelles sensations… Chaque mère doit pouvoir prendre le temps d’apprivoiser à nouveau son corps et ses envies après la naissance d’un enfant.


Pour votre conjoint(e) aussi la transition peut être chaotique. En tant que femme, vous n’êtes plus seulement sa partenaire sexuelle, mais aussi la maman qui veille sur son jeune enfant. Il ou elle peut se sentir exclu(e) de la relation avec votre nouveau-né.

Trouver votre équilibre amoureux 

Parmi les facteurs qui influencent le désir chez les nouveaux parents se trouve la fatigue. Bébé ne dort pas la nuit, il est malade, il fait ses dents, il se réveille en sursaut après un cauchemar… Quand on ne dort pas, pas bien ou pas assez, surtout après la reprise du travail, l’énergie vient rapidement à manquer et avec elle le tonus, la bonne humeur et toute envie sexuelle. Vous avez peut-être choisi le cododo, ou de placer le lit du bébé dans votre chambre pour plus de sécurité, de réactivité, mais un peu moins d’intimité.

Heureusement, il n’y a pas que le lit dans la vie, et le sexe de nuit.

Si le post-partum n’est pas forcément la période où les femmes se sentent les plus désirables et enthousiastes face aux galipettes sur la machine à laver ou dans le canapé, ces moments d’intimité parfois volés, parfois programmés, peuvent être l’occasion de regards et de caresses, de rires aussi et pourquoi de fous rires, parfaits pour se retrouver.


Stress, épuisement, abattement… Ces maux, bien que courants chez les nouveaux parents, doivent rester ponctuels. Dans le cas contraire, avec le temps, ils peuvent évoluer en dépression post-partum. Un bon geste préventif ? Se créer des remparts, s’aérer, parler, s’offrir des moments précieux à deux.

S’aménager des bulles d’intimité

« L’envie d’avoir envie », ça vous rappelle quelqu’un ? Peut-être tout simplement vous, devant le miroir, un beau matin ou en pleine nuit, quelques semaines ou quelques mois après la naissance de votre enfant.


Comment dire son envie après une période plus ou moins longue sans relations intimes ? Votre partenaire est toujours le ou la même et pourtant pas tout à fait. Vous aussi vous avez un peu changé. Tous les deux vous êtes devenus parents. Malgré ça, n’ayez pas honte de votre envie, ne soyez pas gênée ou encombrée par elle. Reconnaître que vous avez envie de lui ou d’elle est sans doute le premier pas vers une (nouvelle) sexualité épanouie

Profiter de chaque moment calme

Si avant bébé, la règle était « câlins à toutes heures », il va maintenant falloir vous organiser. Au moins un peu. Le temps que ce nouveau rythme s’installe, vous pouvez accrocher vos créneaux horaires disponibles pour faire un câlin sur le frigo, ou glisser le « planning des 5 à 7 improvisés » dans la poche de votre amoureux.

  • Avec un bébé : tôt (très tôt) le matin, en plein milieu de la nuit ou pendant la sieste, bref, quand votre enfant dort à poings fermés, profitez-en pour vous glisser au lit vous aussi !
  • Avec un enfant plus grand : après l’avoir déposé à un goûter d’anniversaire, à son activité extrascolaire, quand il est au cinéma avec ses grands-parents, chez sa nounou ou à la crèche si vous avez réussi à rentrer un peu plus tôt tous les deux.

Organiser un dîner romantique, une vraie solution ?

Pourquoi pas ? Toutes les attentions sont bonnes tant que vous vous intéressez à l’autre et que vous ne passez pas uniquement du temps côte à côte. Se parler, se regarder dans les yeux, se rappeler pourquoi on est amoureux, s’effleurer, se complimenter… et pas juste commenter le dîner.

Vous le savez, le désir féminin est bien plus complexe qu’un plat de spaghettis, si savoureux soit-il.

Alors, oui au dîner romantique, mais toujours et encore plus après la naissance d’un enfant, comme si c’était le premier. Comme il y a 5, 10 ans, ou plus, à l’époque où le défi le plus excitant de votre vie était de le ou la charmer


Si le dîner peut-être suivit d’une entière nuit de liberté, quoi de mieux pour vous créer un vrai moment d’intimité ? Vous retrouver et redécouvrir vos corps centimètre par centimètre ? Mais toujours sans pression. Après un bon repas et quelques semaines de nuits entrecoupées, vous n’aurez peut-être qu’une envie : dormir. Et ce n’est pas grave ! Quel parent n’a jamais été tiraillé entre l’envie d’une folle nuit d’amour et celle de plonger dans un profond sommeil plus de 4 heures d’affilée ? 

Sexualité et le couple pendant la grossesse

5 conseils pour rester (ou redevenir) amants quand on a des enfants

Votre maison n’accueille donc plus seulement deux, mais trois personnes, dont un tout petit être humain pour le moment totalement dépendant de vous. Mais, en dépit de ses besoins, il n’y a aucune raison pour que votre nid d’amour n’en reste pas un. À temps partiel peut-être, mais un nid d’amour quand même. 

Sécurisez votre zone d’intimité

« Ceci est mon espace et ça, c’est ton espace ». Le film Dirty Dancing, la leçon de Cha Cha ! Vous vous souvenez ? Si les deux acteurs n’ont pas d’enfant pour interrompre leur danse, la notion d’espace personnel et d’intimité est physiquement démontrée.

C’est la même chose avec le couple parents/enfants. Chacun doit avoir son propre espace et apprendre à respecter celui de l’autre.

La chambre parentale n’est pas une salle de jeu, de même que le lit n’est pas un trampoline. Parce qu’avant d’être parents vous êtes un couple, votre chambre est une zone d’intimité qui doit être protégée pour que vous puissiez vivre votre propre relation d’amour ou danser le Cha Cha si vous le souhaitez.

Dès que possible, offrez un contact, une caresse, un baiser

« A.S.A.P », si l’usage de la formule est sujet à débats en conclusion des mails professionnels, le câlin « As Soon As Possible » est lui, vivement recommandé. Entre deux portes un baiser, en se croisant dans le couloir un regard explicite, dans les escaliers ou en passant près de son bureau une caresse, le matin au réveil, le soir au coucher… Tous les moments sont bons pour partager un geste d’amour


S’enlacer libère de l’ocytocine, hormone désignée du bien-être. Il n’y a donc aucune raison de vous priver du contact de ses doigts, de ses lèvres, de sa chaleur et de sa douceur.

Chaque jour, une attention pour lui ou pour elle

Montrez-lui dès que possible à quel point il ou elle est important dans votre vie. Commencez par un petit geste chaque jour, mais ne vous limitez pas, pour le bien-être de votre couple, pour lui montrer votre intérêt et pour éveiller le sien.

  • Faites manger les enfants avant vous et profitez de quelques heures en tête à tête autour d’un repas livré qui vous évite de cuisiner. 
  • Anticipez avec quelques courses le vendredi soir pour être tranquilles tout le week-end et n’avoir besoin de sortir sous aucun prétexte.
  • Levez-vous la nuit pour changer la couche du petit ou lui donner son biberon, sans que votre partenaire ait besoin de vous le demander, juste pour qu’il ou elle puisse se reposer.
  • Sortez le linge de la machine, lancez le programme éco du lave-vaisselle, sortez les poubelles, etc., bref prenez en charge une partie du quotidien.
  • Préparez-lui un bain pendant qu’il ou elle endort votre enfant dans sa chambre, achetez son gâteau favori à la boulangerie, servez-lui un café bien chaud quand vous savez qu’il sera pleinement apprécié…

Tous les mois, organisez un rendez-vous à deux

Quoi de mieux pour attiser les envies de câlins qu’un rendez-vous galant ? Alors que vous les pensiez remisés aux premiers mois de votre relation, l’idée de les remettre au goût du jour fait naître des papillons dans votre ventre et c’est tant mieux.


N’hésitez pas une seule seconde. Une fois par mois et plus si vous pouvez, réservez une bonne table au restaurant, des places de cinéma, programmez une promenade dans les bois, un après-midi à chiner au gré des vide-greniers… Faites ce que vous aimez, faites-le sans enfant et surtout sans culpabiliser.

Pour vous seconder, pensez aux grands-parents, aux amis proches ou pourquoi pas, à un après-midi supplémentaire à la garderie.


N’hésitez pas à rendre ce moment vraiment exceptionnel en glissant par exemple quelques petits mots coquins griffonnés sur du papier ou envoyés par texto, sous les yeux attentifs de celui ou celle que vous aimez.

Pour toujours, reconnaissez vos qualités

Développez une véritable culture des sentiments positifs à votre égard et à l’égard de votre partenaire.


« Tu es magique ». Heureusement, la magie est partout, même dans les moments de fatigue, au quotidien, même quand vous ne la voyez pas. La véritable magie est en vous, plus ou moins enfouie selon les jours. Il ne tient qu’à vous de la révéler en vous reconnaissant sans cesse de nouvelles qualités.

  • Tu es une mère exceptionnelle, tu es un père attentionné
  • Tu es une femme magnifique, tu es un homme passionnant
  • J’aime ton humour, j’adore ta façon de voir la vie
  • Tes fossettes quand tu souris me font perdre mes moyens, ton sourire est tellement craquant, depuis toujours j’aime le voir naître sur tes lèvres

C’est aussi ça rester amants tout en étant parents. Se rappeler pourquoi on est ensemble, ce qui nous a réunis et donné envie de faire un enfant ensemble. Combinez les petits mots, les petites attentions, les petits gestes et les déclarations plus explicites quand vous en avez l’occasion. Avec un peu de temps et de patience, vous tenez sans doute là, la bonne formule pour raviver la flamme, la passion et la fougue entre vous.


Certains jours ça ne fonctionnera pas, vous aurez la tête ailleurs, le travail ou l’éducation des enfants prendront le dessus et c’est normal. L’idée pour retrouver une vie sexuelle épanouie est de rendre séduisante votre authenticité dans le plus simple appareil, désirable la première ride à votre sourire enjôleur et attirant le premier cheveu grisonnant.



Que recherchez-vous ?