LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €50 ET EN EUROPE DÈS €130

Le féminin consacré

Le féminin consacré

Ode à la féminité, le design du BibRond, a un lien de parenté direct avec des créations emblématiques et toutes en courbes dans les univers de l’architecture, de la décoration et de l’art de vivre. Esthète, le contenant revendique son appartenance à une illustre lignée : l’occasion de vous offrir une balade historique dans l’univers fécond de réalisations inspirées…

 

Un aïeul éloquent, le bol sein

Aussi dit jatte téton, la pièce maîtresse d’un service de table destiné à agrémenter la laiterie du château de Rambouillet construite pour la reine Marie-Antoinette, laissa, en son temps, libre cours aux élucubrations. La rumeur courant, à l’époque, que la pièce en biscuit de porcelaine avait été réalisée à partir d’un moulage du sein de la souveraine. Un argument de plus pour dénoncer sa frivolité. La légende, aujourd’hui avérée comme telle, participe néanmoins à la magie de cette pièce iconique qui raconte les pouvoirs d’un corps naturellement nourricier.

le bol sein, moulé selon la légende sur la poitrine de marie antoinette, ancêtre du BibRond élhée et de son design maternel

Bol sein, Jean-Jacques Lagrenée le Jeune, Louis-Simon Boizot, 1787

Quelques siècles plus tard, en 1969, Gaetano Pesce s’empare des rondeurs féminines pour une dénonciation d’un autre genre. Le designer rend un hommage appuyé à un corps accueillant autant que malmené. Si le fauteuil Big Mamma, avec ses rondeurs opulentes et ses formes chaleureuses invitent l’utilisateur à s’abandonner comme le ferait un enfant blotti contre sa mère; le pouf-boulet qu’il a au pied condamne irrémédiablement la condition féminine et le sexisme entravant la liberté de ses contemporaines.

 

Rondeurs opulentes du design italien

Big Mamma, 1969, Gaetano Pesce

Lampe Nesso 1967, Giancarlo Mattioli

Fruit, elle aussi, du design italien des années soixante, certes moins engagé, mais tout aussi iconique, la lampe Nesso signée Giancarlo Mattioli possède, quant à elle, un abat-jour voluptueux qui aurait été dessiné d’après le nombril d’une femme. La lampe-star des années plastique est dès lors baptisée Nesso, signifiant cordon ou lien en italien, faisant la lumière sur la vocation sacrée du corps féminin.

 

Des courbes oniriques et fantasmées

Le Palais Bulles, Antti Lovag, 1975

chaise longue Rio, Oscar Niemeyer, 1978.

En architecture, les courbes se déploient en version XXL pour proposer des habitats sensuels. Antres étonnantes se voulant aussi chaleureuses que le corps originel : on pense, bien entendu, au Palais Bulles, la villa onirique de 1 200 m2, qui pourrait abriter les aventures d’une Barbamama méridionale, fut acquise par Pierre Cardin. Le célèbre couturier affirmera à son propos que « c’est le corps d’une femme ». On citera aussi l’immense architecte brésilien Oscar Niemeyer, surnommé génie de la courbe, et ses architectures organiques qui racontent les formes galbées des corps féminins qu’il admirait, petit, sur les plages de Copacabana. Version « miniature » de ces rêves sensuels, la chaise longue Rio conçue en 1978 par l’architecte en collaboration avec sa fille explore la délicatesse élégante des corps fantasmés pour s’insérer harmonieusement dans les habitations singulières du créateur.

Que recherchez-vous ?