LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

Quel lait infantile choisir pour mon bébé ?

Au cours de premiers mois suivant sa naissance, votre bébé n’a besoin que de vous ; de votre amour, de vos bras pour le protéger, le câliner et de votre lait pour l’alimenter. Les professionnels de santé sont unanimes, le lait maternel est le seul aliment complet et indispensable à la bonne croissance des petits entre 0 et 6 mois.

Néanmoins, quand l’allaitement est impossible ou quand la maman choisit de ne pas allaiter, le lait infantile est un relais adapté. Il contient en effet tous les nutriments nécessaires à la bonne santé et à la croissance d’un enfant.

En poudre ou liquides, formulés à base de lait de vache ou de chèvre, laits 1er âge ou laits de croissance, hypoallergéniques… la gamme des laits infantiles est vaste. Tellement étendue que, parmi toutes les possibilités choisir le meilleur lait infantile pour votre bébé peut sembler compliqué. C’est pourquoi Élhée vous livre dès aujourd’hui ses petits secrets pour un bébé heureux et rassasié.

Petite présentation du lait infantile

bébé et son biberon élhée

Le lait infantile classique est préparé à partir de lait de vache ou de chèvre. Il se présente sous forme déshydratée à mélanger avec une eau minérale adaptée, ou sous forme liquide prête à l’emploi.

Modifié pour atteindre des valeurs nutritionnelles suffisantes et compatibles avec l’alimentation exclusive du nourrisson, le lait infantile à base de lait de vache est par exemple enrichi en vitamines K et D, mais aussi en fer et en acides gras essentiels. Sa teneur en protéines et sels minéraux est ajustée.

Par ailleurs, sa fabrication répond à une règlementation stricte et exigeante, notamment au niveau de la composition.

Quand utiliser le lait infantile ?

L’allaitement est le plus simple moyen pour couvrir à 100 % les besoins nutritionnels d’un enfant jusqu’à 6 mois, mais l’usage du biberon s’est largement démocratisé. Il présente même plusieurs avantages, et permet, grâce à la variété des laits infantiles proposés, d’offrir aux bébés un régime alimentaire sur mesure.

Lorsque l’allaitement est impossible :

  • À cause d’un traitement médicamenteux contre-indiqué.
  • En raison d’une maladie de type anémie sévère ou diabète de type 1 ou quand la mère est atteinte d’hypoplasie (sous-développement des glandes mammaires).
  • À la suite d’une opération du sein et plus particulièrement, d’un certain type de réduction mammaire.
  • Du fait de certaines maladies congénitales rares du bébé.

Par choix pour le biberon :

  • Parce que c’est plus simple pour reprendre le travail.
  • Pour que les proches puissent eux aussi nourrir bébé et profiter de ce moment de découverte et d’intimité.
  • Pour une plus grande liberté de mouvement pour la maman.

Choisir le bon lait infantile pour bébé en fonction de son âge

Les laits infantiles se répartissent en trois grands groupes classés en fonction de l’âge des bébés et de leurs besoins nutritionnels : 

  • 0 – 6 mois : lait 1er âge,
  • 6 – 12 mois : lait 2e âge, 
  • à partir de 12 mois : lait 3e âge ou lait de croissance.

 

Pour sevrer votre bébé allaité vous pouvez commencer par tirer votre lait et lui donner au biberon. Passez ensuite progressivement à un substitut de lait maternel adapté à son âge. À ce sujet, le lait 2e âge peut être donné à compter de la diversification alimentaire, soit entre 4 et 6 mois pour la plupart des bébés.

 

Allergie, reflux et indigestion : une histoire de composition

Dans la majorité des cas, l’indication d’âge est suffisante pour choisir un lait infantile. Néanmoins, il arrive qu’un lait spécifique soit recommandé par le pédiatre ou le médecin de famille. C’est le cas quand des troubles digestifs (constipation ou diarrhée), un reflux gastrique, un reflux gastro-œsophagien (RGO) ou encore une allergie alimentaire aux protéines de lait de vache sont diagnostiqués.

Les marques de lait pour bébé proposent donc des préparations adaptées aux besoins de chaque enfant : hypoallergéniques , sans-lactose..

L’alternative bio : les préparation infantiles d’autres animaux

Depuis quelques années, les bébés profitent aussi de laits infantiles alternatifs en grande partie formulés à partir de lait de chèvre. Ce type de préparation pour bébé est reconnu pour différents bénéfices :

  • une composition plus digeste grâce à une plus faible proportion en lactoglobuline et caséine (protéines du lait),
  • un lait plus adapté aux bébés intolérants au lactose,
  • un goût différent parfois plus apprécié.

Junéo propose par exemple toute une gamme de laits infantiles bio au lait de chèvre, adaptés aux bébés dès la naissance : Junéo chèvre 1er âge, 2 ᵉ, et croissance.

Il est également possible de trouver des préparation pour nourrisson à base de lait brebis et plus rarement, de lait de jument.

Allaitement mixte et sevrage : comment procéder ?

bébé avec son biberon de lait elhée

Dès la naissance, au moment de la diversification alimentaire ou plus tard, vous pouvez faire le choix de l’allaitement mixte pour votre enfant. Seulement, entre tétées et biberons, un subtil équilibre est à trouver, que vous atteindrez plus facilement en privilégiant l’écoute attentive de vos sentiments.

Que signifie allaitement mixte ?

On parle d’allaitement mixte quand un bébé est nourri à la fois au sein avec le lait maternel, et au biberon avec du lait infantile. L’allaitement mixte à pour but, petit à petit de sevrer le bébé et de l’accompagner vers une alimentation plus autonome.

La transition vers le biberon et le lait infantile

Pour installer l’allaitement mixte, il n’existe pas de meilleur rythme que le vôtre. Celui que vous trouverez le plus naturel, le moins contraignant et le plus agréable pour vous, comme pour votre bébé.

 

Espacer doucement les tétées :

 

Une bonne solution peut être de commencer par remplacer une ou deux tétées par semaine. Une fois que le biberon est bien accepté, vous pourrez en substituer une par jour. La tétée remplacée peut l’être en fonction de votre emploi du temps, de votre rythme de lactation ou de vos préférences. 

Avant d’ajouter un second biberon et pour éviter un engorgement de la poitrine, patientez un peu jusqu’à ce que la sécrétion lactée s’adapte, généralement sous quelques jours.

Au fil des semaines et de vos ressentis communs, vous pourrez doucement procéder de la même façon pour passer à 3, puis 4 biberons par 24 h.

 

Un problème souvent rencontré par les jeunes mamans est celui de la confusion sein-tétine. Pour l’éviter au maximum, le choix d’une tétine physiologique au débit adapté est essentiel. Avec sa forme proche de celle du mamelon et adaptée au palais, elle permet au bébé nourri au sein et au biberon de téter aussi facilement d’une façon et de l’autre.

Choisir le bon biberon

En matière d’allaitement et d’alimentation du nourrisson, tout est une question de feeling et de plaisir des sens. Le nez, la bouche, les lèvres, la langue et les mains du bébé sont des zones douces et sensibles. Il est important de les préserver, mais aussi de les stimuler.

Pour accompagner le passage à un allaitement mixte, un biberon sensoriel peut être une aide précieuse. Forme, texture, couleur… son achat peut aujourd’hui marier innovation, efficacité et coup de cœur. Chaque aspect compte. Et si, en plus, vous craquez pour un biberon conçu en France à partir de matières saines et qu’il est tout de suite adopté par votre bébé, vous saurez que vous l’avez trouvé.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Que recherchez-vous ?

Salvador (USD $)
français
Langues/Languages
français
  • English
  • français
Devises/Currencies
USD $
  • AUD $
  • CAD $
  • USD $
  • EUR €
  • GBP £
  • CHF CHF