LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

Biberon anti régurgitation : pour prendre
soin de votre bébé.

SOMMAIRE DE L'ARTICLE :

  • Les symptômes des régurgitations
  • Régurgitations : faut-il s’inquiéter ?
  • Biberon anti régurgitation : la solution idéale pour lutter contre ce fléau
  • Les solutions complémentaires au biberon anti regurgitation
  • Élhée au service des bébés

Les régurgitations font partie des phénomènes inquiétants observés sur les bébés. Les jeunes parents se retrouvent bien souvent démunis face à des situations qu’ils pensent ne pas pouvoir contrôler. 

Provoquées par l’immaturité d’un clapet situé au fond de l'œsophage, les régurgitations sont des remontées brutales de nourriture qui peuvent, dans le pire des cas, souiller les habits de bébé et le sol de la maison, en prime !

Non douloureuses, elles apportent tout de même un inconfort chez les bébés qu’il est possible de réduire en mettant en place des solutions faciles que nous allons vous exposer pour vous aider à surmonter ce cap.

Les symptômes des régurgitations

Comment se manifestent les régurgitations chez votre bébé ? La plupart du temps, bébé présente des symptômes équivalents à ceux présents lors des coliques

A savoir : 

  • poings serrés
  • Ventre tendu
  • Cris et pleurs intenses
  • Visage rouge et crispé

Mais à cela s’ajoutent de courts vomissements en jets puissants très impressionnantspour l’entourage. Bébé donne même l’impression de recracher la totalité du repas absorbé. La couleur des rejets est en général proche de ce qu’il a ingéré (blanche ou jaune très clair en cas de lait maternel). 

Les régurgitations surviennent de la naissance jusqu’aux six mois environ et se calment dès le démarrage de la diversification alimentaire. 

Régurgitations : faut-il s’inquiéter ?

Les régurgitations ne doivent pas vous inquiéteroutre-mesure. Si les contenus recrachés ne présentent pas une apparence douteuse (sang, glaire, couleur détonnante) et ne se prolongent pas dans la durée, vous pouvez dormir l’esprit tranquille une fois votre bébé réconforté. 

Les régurgitations concernent 25 à 40% des nouveau-nés. Il est donc probable que le vôtre en fasse partie. 

En cas de doute, ne vous fiez jamais totalement à la lecture de contenus sur Internet, et consultez un professionnel de santé. Un diagnostic permet d’établir que la cause des vomissements est bien celle évoquée dans notre article. 

Les régurgitations peuvent en effet être confondus avec un RGO, douloureux pour les bébés et nécessitant une consultation médicale rapide.

Les régurgitations chez les bébés peuvent cependant altérer la qualité du sommeilet les rendre grognons. Pour cela, il est important de prendre le problème au sérieux afin de soulager les maux de votre bébé, sans pour autant paniquer.

Biberon anti regurgitation : la solution idéale pour lutter contre ce fléau

biberon anti regurgitation

Bien que les régurgitations ne soient pas un phénomène grave, il reste désagréable pour votre bébé et inquiétant pour les jeunes parents. 

Opter pour un biberon anti régurgitation permet d’amoindrir considérablement les symptômes des reflux gastriques. Ces biberons sont étudiés pour limiter l’arrivée d’air lors de la succion de votre nourrisson. 

Certains peuvent disposer d’une valve placée au fond du biberon. Ce système, bien qu’entièrement démontable, peut à la longue s’avérer fastidieux lors des phases de nettoyage, de part la multitude d’éléments à recomposer. 

La texture du biberon joue également un rôle essentiel. Un biberon à la texture souple en silicone permet une meilleure circulation de l'air ce qui le rend 2x plus efficace qu'un biberon rigide en plastique ou en verre.

La tétine aussi a un rôle important, le débit de la tétine doit en effet être adapté à la densité de liquide présent dans le biberon, pour ne pas risquer de “submerger” l’enfant lors de la prise de son repas. Un débit trop intense génère un passage d’air accru et mérite d’être régulé par une tétine, de préférence physiologique, à plus faible débit.

Les solutions complémentaires au biberon anti régurgitation

Nous vous avons listé 3 autres solutions facilespour réduire le risque de développer des régurgitations après chaque tétée ou biberon : 

1. Porter bébé à la verticale juste après son repas

“Verticaliser” bébé est souvent conseillé par les équipes pédiatriques dès la maternité. Cette méthode permet d’aider bébé à évacuer l’air ingéréet limite donc aussi le risque de coliques du nourrisson et la diffusion de douleurs abdominales.

Portez bébé dans un porte-bébé ou une écharpe facilite le portage, qui doit durer au minimum 20 minutes pour un rendement optimum d’efficacité ! Pour développer vos techniques de portage en écharpe, n’hésitez pas à solliciter les services d’une consultante péri ou postnatale, ou d’une doula. La nuit, installez bébé sur un matelas légèrement incliné.

2. Patienter entre le moment du bain et du boire

Donner un bain à son repas juste après son repas risque d’augmenter le risque de régurgitations chez votre enfant. Le fait d’être manipulé et de se retrouver trop vite dans une position semi-allongéefavorise la remontée de nourriture depuis l’estomac vers l'œsophage. Mieux vaut patienter au moins 1 heure. 

Dans le même registre, une activité trop intense ou un jeu comme des chatouilles ou le cheval sur les genoux ne devrait pas se faire dans la continuité d’une prise de biberon. Même s’il est anti régurgitation, il y a des principes de base à respecter !

3. Epaissir le lait du biberon

Pour réduire les régurgitations chez votre enfant, vous pouvez épaissir les préparations de lait industriel classiques, et même votre lait maternel . L’épaississement de ces repas permettra en plus à votre bébé de jouer les prolongations entre chaque repas. 

N’oubliez pas de recourir à une tétine au débit plus rapide pour laisser passer les liquides épaissis. 

Attention, un épaississant ne doit en aucun cas être ajouté à un lait vendu déjà épaissi. Demandez l’avis de votre pédiatre afin de passer sur des préparations épaissies. Celles-ci ne conviennent pas toujours aux bébés trop jeunes, de faible poids ou prématurés.

Plusieurs type d’épaississants sont possibles : 

Très sucrées, elles ont toutefois le mérite d’être absorbées facilement par les enfants. Pratique lorsque les repas s’avèrent difficiles à administrer.

Elles fournissent tous les apports nutritionnels importants pour votre enfant (vitamines, minéraux…) Vous en trouverez au chocolat, à la vanille, saveur biscuit… et de toutes les marques !
En revanche, veillez à ne pas en faire une habitude. L’ajout de céréales dans l’alimentation doit rester occasionnel.

Les céréales du commerce :

Très sucrées, elles ont toutefois le mérite d’être absorbées facilement par les enfants. Pratique lorsque les repas s’avèrent difficiles à administrer.

Elles fournissent tous les apports nutritionnels importants pour votre enfant (vitamines, minéraux…) Vous en trouverez au chocolat, à la vanille, saveur biscuit… et de toutes les marques !
En revanche, veillez à ne pas en faire une habitude. L’ajout de céréales dans l’alimentation doit rester occasionnel.

La farine de caroube

Obtenue grâce à la production de graine du caroubier, arbre originaire de Crète, la farine de caroube, moins connue que ses pairs, garantit un résultat tout aussi efficace.

La Maïzena :

La maïzena est un féculent conçu à base de maïs transformée, d'où son surnom “fleur de maïs”. Mélangée au lait, elle permet une fois chauffée d’obtenir une texture de breuvage plus épaisse.

Excellente alternative à la farine de blé, et régulièrement consommée dans le cadre d’alimentation sans gluten, la maïzena donne une sensation très légère en bouche, très aérée voire onctueuse. Là encore, mieux vaut ne pas en abuser car des cas de constipations légères ont été rapportés.

L'amidon :

De blé ou de maïs, l’amidon épaissit directement dans le ventre de votre bébé. A l’inverse de la maïzena et des farines qui s’épaississent dans le biberon anti régurgitation. Pour certains enfants friands de texture liquide, c’est un avantage considérable ! 

4. Acheter du lait déjà épaissi

Ce type de lait est généralement prescrit par votre médecin lors de reflux importants et réguliers.

Si choisir d’épaissir le lait dans un biberon anti régurgitation permet : 

● d’éviter de changer de marque,
● et d’épaissir son lait maternel,

le lait épaissi, quant à lui, permet de ne pas avoir à effectuer la manipulation soi-même à chaque fois que cela s'avère nécessaire.  

Vendus en différents lieux de distribution, il ne possède pas la même dénomination commerciale selon les points de vente… Côté pharmacie, référez-vous à la mention “lait anti régurgitation" -AR-. Côté grande surface, ne cherchez plus l’appellation d’autrefois “lait confort”... Celle-ci est aujourd’hui interdite !

Élhée au service des bébés

Pour soulager les bébés des petits tracas digestifs du quotidien, Élhée s’est investie dans la recherche et le développement d’un biberon nec plus ultra capable de répondre à de multiples besoins. Le BibRond innovant d'Élhée en silicone de grade médicaldétient plus d’un tour dans son sac :

biberon anti regurgitation

● Anti regurgitation
● Anti colique
● Parfait en relai de l’allaitement
● 0% microparticule plastique
● Eveil les sens de bébé 
● Fabriqué en France
● Texture souple et douce comme le sein de maman
● Disponible en plusieurs formats et coloris
 ● Aussi doux qu’une peau de bébé !

Que recherchez-vous ?

Royaume-Uni (GBP £)
français
Langues/Languages
français
  • English
  • français
Devises/Currencies
GBP £
  • AUD $
  • CAD $
  • USD $
  • EUR €
  • GBP £
  • CHF CHF