LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

Allaitement maternel partagé : être deux pour allaiter bébé

 

C'est indéniable, donner le sein installe une bulle d’intimité entre la mère et son enfant. Mais, à bien y regarder, il semble possible de la pénétrer pour partager à deux et même à trois, les tétées de votre bébé. Encouragements, mais aussi soutien logistique et gestion des biberons, le rôle du deuxième parent peut prendre des formes différentes selon son envie et son implication tout au long des premiers mois de vie du nourrisson. Papa, deuxième maman, deuxième papa ou co-parent, entre patience, anticipation, soutien et admiration, découvrez comment pratiquer l'allaitement maternel partagé. 

Maman qui allaite son bébé

 

Allaiter c’est faire don de soi : gloire à la mère

Donner le sein n’est pas un acte anodin. Après le bouleversement de la naissance d’un enfant, l’allaiter exclusivement implique pour la maman, un véritable don de soi.

Jour et nuit, fatiguée ou non, elle est disponible. Des mois durant, elle prête attention à son alimentation, favorise les produits galactogènes et en évite beaucoup d’autres. À la maison, chez des amis, dans la famille, dans les lieux publics, partout, elle assume le choix (parfois controversé) de donner le sein à son enfant. Dans son corps et dans son intimité, elle accepte aussi l’inconfort et parfois la douleur, pour le bien-être et la santé de son bébé. La mère allaitante est une battante !Malgré tout, en étant présent à ses côtés, vous pouvez l’aider. 

  • Soutenez-ladans ses choix en tant que mère, accompagnez-ladans sa démarche, adorez-la pour ce qu’elle fait et réconfortez-ladans les moments de doute.
  • Apportez-lui un soutien moral et physiqueen cas de fatigue, de difficultés à mettre bébé au sein ou de douleurs… Soyez toujours présent, attentif et faites preuve de disponibilité, d’autant qu’elle ne vous montrera peut-être pas combien elle en a besoin .
  • Au jour le jour, entourez-les de protection et d’amour. Formez une triade inébranlable, défendez ses choix et sa façon de faire, notamment face aux sujets sensibles comme l’allaitement en public.

 

Conjointe, conjointe : définissez votre meilleur rôle auprès de bébé !

Quand un bébé vient au monde, toute l’organisation familiale est bousculée. Difficile parfois, de trouver sa place entre la jeune mère et son nouveau-né. Vous pouvez vous sentir frustré et même incompris, ou laissé de côté. Discutez et testez différentes configurations ensemble ! Vous finirez sans doute par trouver vos marques et créer une belle harmonie à la maison.

Aussi, pour pratiquer l'allaitement maternel partagé, le meilleur rôle que vous pourrez occuper est celui que vous vous donnerez. Voyez par vous-même où vous vous sentez le mieux et à quel moment vous vous sentez le ou la plus utile pour votre famille. Ne vous sous-estimez pas et ne vous mettez aucune limite. [su_highlight background="#FCF3F0"]Ce n’est pas parce que vous ne donnez pas le sein que vous ne pouvez pas allaiter[/su_highlight].

L’indispensable renfort technique de la famille : c’est vous

Ne laissez jamais personne en douter ! Quand votre femme allaite, elle est toute entière tournée vers le fait de nourrir son bébé, de l'aider à téter et de lui offrir le plus de confort possible, au point souvent, d’en oublier le sien. Heureusement, vous êtes là pour la seconder et lui apporter le soutien logistique nécessaire.

  • Rendez l’allaitement maternel plus confortable : offrez-lui le fauteuil adéquat, apportez-lui une couverture douce, en promenades, trouvez les meilleurs endroits pour qu'elle puisse allaiter sans être dérangée...
  • Apportez-lui ses accessoires d’allaitement (coussins supplémentaires, veilleuse douce pour les tétées nocturnes, lange…)
  • Imaginez une petite collation pour qu’elle puisse manger et boire (surtout au début quand les mises au sein sont très fréquentes et à plus forte raison si bébé prend son temps pour téter). Le lait maternel est en grande partie composé d’eau, la maman allaitante a donc besoin de s’hydrater régulièrement.

Allaitement maternel partagé : soyez acteur auprès de votre enfant

Vous n’imaginez pas tout ce que vous pouvez faire pour vous impliquer encore et toujours plusdans l’allaitement de votre enfant, même sans donner le sein.

La nuit, réunissez mère et enfant pour les tétées

Quand il se réveille pour téter, allez chercher votre tout-petit dans son lit pour l’amener dans votre lit, auprès de votre compagne. Cela lui laissera le temps de se réveiller et de se préparer un peu avant de l’accueillir au creux de ses bras.

La journée, surveillez l’heure pour savoir quand le nourrir. Si vous parvenez à comprendre le rythme physiologique de votre nouveau-né, vous pourrez (peut-être pas toujours, mais quelques fois) anticiper son besoin de lait, ses pleurs, et ainsi éviter un certain nombre de situations stressantes et compliquées.

Usez du peau à peau pour faire patienter votre bébé

Justement, maman n’est pas disponible immédiatement, ou bébé est un peu en avance sur l’heure de son repas ? Résultat, il pleure à chaudes larmes et s’époumone dans vos bras.

Jouez la carte de l’apaisement et tentez le peau à peau. Il se pourrait bien que, tout contre vous, votre enfant se calme suffisamment pour laisser le temps à sa maman de rentrer ou de s’installer. Et alors, qui est le héros du jour ?

Prenez le relais avec des biberons de lait maternel

Pour un second rôle digne du premier, prenez pleinement en main l’allaitement de votre enfant en lui donnant des biberons de lait maternel ! L’allaitement mixte est en effet une belle solution pour les parents qui souhaitent partager les repas de leur enfant. 

Comment faire ? En amont, maman prépare son tire-allaitement, tire son lait un peu chaque jour et le conserve au frigo ou au congélateur. Quand vous en avez besoin, vous décongelez doucement le volume de lait qu’il vous faut, ou vous le réchauffez au chauffe-biberon.

 Un biberon pensé pour l’allaitement mixte

D’ailleurs, pour la santé de votre bébé mais aussi pour votre plaisir à tous, Élhée a conçu un biberon aussi sain que la boisson lactée qu’il contient. En silicone de grade médicalpour un toucher soft et équipé d’une tétine physiologique pour favoriser la succion et la digestion, notre bibRond écoconçu et made in France, affiche le design innovant de l'objet émotionnel que l'on conserve longtemps. Peut-être serez-vous les prochains à l’essayer ? 

  

Dès que possible, allégez la charge mentale de votre couple

Bouleversement, révolution, séisme… Les superlatifs ne sont jamais assez nombreux pour décrire l’arrivée (mouvementée ou non) d’un bébé. Désiré et parfois attendu de longue date, il capte immédiatement et pour longtemps, toute votre attention et toute votre énergie aussi. Ainsi, régulièrement ou au moins dans les premiers temps, n’hésitez pas à remettre au lendemain tout ce qui n’est pas urgent, à relativiseret à relâcher la pression, ensemble.

Biberon fabriqué en France, sans BPA de la marque Élhée
  • Quand l’occasion se présente, prenez les devants sur la gestion des repas et le partage des tâches ménagères, préparez des quantités plus importantes à réchauffer et utilisez pourquoi pas, votre insomnie de 4 heures du matin pour lui concocter un délicieux petit déjeuner.
  • Déposez vos autres enfants pour quelques jours chez des amis ou chez leurs grands-parents et profitez d’un peu de repos pour vous organiser dans le calme, à trois.
  • Papa ou co-parent, accordez-vous des moments privilégiés avec votre bébé, en dehors des tétées. Donnez-lui le bain ou partez à deux en poussette pendant que maman se repose. C’est un excellent moyen pour installer et renforcer le lien naissant entre vous.

 

Quelle que soit votre façon de vous organiser, de vous faire plaisir ou de relâcher la pression, n’hésitez pas. Au fil des années, les occasions ne se présenteront pas toujours quand vous en aurez besoin ! De plus, vous n’en serez que plus enclin à profiter des joies de la parentalité, à vous émerveiller et trouver ensemble, le bel équilibre qui fera votre vie.

Souvent, la grossesse, l’accouchement, puis la période d’allaitement, modifient aussi les rapports intimes dans le couple. Tantôt en harmonie et même exacerbés, tantôt inexistants et évités, c’est selon les souhaits et les ressentis de chacun. Là encore, prenez le temps d’en parler et d’exposer vos sentiments : soyez patients l’un envers l’autre et tout ira bien !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Que recherchez-vous ?

Allemagne (EUR €)
français
Langues/Languages
français
  • English
  • français
Devises/Currencies
EUR €
  • AUD $
  • CAD $
  • USD $
  • EUR €
  • GBP £
  • CHF CHF