LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

6 recettes plaisir et bien-être de la grossesse à l’allaitement

SOMMAIRE DE L'ARTICLE :

  • Pendant la grossesse : des nutriments et des vitamines essentiels pour vous et votre bébé
  • 3 recettes de grossesse à déguster sans culpabiliser
  • Mères allaitantes : une alimentation équilibrée pour faire le plein d’énergie
  • 3 recettes d’allaitement sur mesure

Avril, c’est un peu la saison des nouveaux bébés non ? Et, s’ils ne sont pas encore nés, peut-être sont-ils en préparation ? Dites-nous tout ! Parce que, de notre côté, nous avons choisi ce mois-ci de vous parler gourmandises et alimentation. Enceinte ou allaitante, quels sont les aliments et les nutriments indispensables pour vous ? On vous dit tout et surtout, on vous partage quelques recettes rapides pour vous faciliter la vie en cuisine.

Pendant la grossesse : des nutriments et des vitamines essentiels pour vous et votre bébé

Pour assurer votre pleine santé et la bonne croissance de bébé dans votre ventre, tout au long de votre grossesse vous devez veiller à consommer suffisamment de vitamines et de nutriments essentiels.

  • Vitamine B9 : elle est le premier indispensable avant, pendant et après la grossesse dont vous ne devez pas vous passer. On la trouve dans les légumes et les fruits comme les épinards, la mâche, les endives, les poireaux, les artichauts, la banane, tous les fruits rouges et aussi dans la levure.
  • Fer : il est le second nutriment à ne pas négliger si vous attendez un bébé, dans la mesure où les besoins augmentent tout au long de la grossesse. Pour trouver du fer, mangez de la viande bien cuite (pour éviter le développement de bactéries) et des légumineuses.
  • Calcium : indispensable à la minéralisation osseuse du bébé, il prévient aussi de l’hypertension artérielle gravidique. On trouve principalement le calcium dans les fromages (à pâte dure uniquement pour éviter la listériose et la toxoplasmose), les yaourts ou dans le lait. Les légumes feuilles, les fruits secs et les fruits à coque en contiennent également.
  • Vitamine D : elle aide à assimiler le calcium. Produite par le corps, vous en consommez aussi en mangeant des poissons gras comme le saumon bien cuit et le hareng fumé, ou du jaune d’œuf.
  • Iode : cet oligo-élément est fondamental pour le bon fonctionnement de la glande thyroïde et le bon développement du fœtus. Parce que les besoins de la femme enceinte sont accrus, consommez des crustacés et des poissons de mer bien cuits, des œufs, des produits laitiers et du sel iodé.

3 recettes de grossesse à déguster sans culpabiliser

Purée d’artichauts

Pour un petit délice riche en vitamine B, lavez soigneusement quelques fonds d’artichauts que vous allez écraser à la fourchette avant d’ajouter pour l’assaisonnement, un quart de citron. Faites réchauffer le tout à feu doux, ajoutez sel, poivre et une cuillère à café de crème fraîche avant de servir pourquoi pas, avec des blancs de poulet grillés.

Gratin de poireaux au poulet

Vous avez un peu plus de temps devant vous ? Réunissez des blancs de poireaux et de poulet, du comté et des champignons de Paris. Lavez et coupez poireaux, poulet et champignons en lamelles, avant de faire revenir les deux derniers dans un peu d’huile.

Dans un plat à gratin, déposez les poireaux et recouvrez-les avec les champignons et le poulet. Mélangez crème fraîche, fromage, sel, poivre et une pointe de muscade dans la poêle qui a servi à la cuisson, avant de tout verser dans votre plat.

Il ne vous reste plus qu’à râper un peu de comté au-dessus de votre préparation et à enfourner 10 minutes en mode cuisson, 5 minutes en mode grill. C’est prêt !

Marmelade de poires

Ultra-simple à réaliser et délicieusement réconfortante à toute heure de la journée, la marmelade de poires se réalise en faisant cuire dans un peu d’eau additionnée de vanille ou de cannelle, de gros morceaux de poire qu’il suffit ensuite d’écraser à la fourchette. À servir tiède ou froid et à déguster confortablement installée dans le canapé.

Ultra-simple à réaliser et délicieusement réconfortante à toute heure de la journée, la marmelade de poires se réalise en faisant cuire dans un peu d’eau additionnée de vanille ou de cannelle, de gros morceaux de poire qu’il suffit ensuite d’écraser à la fourchette. À servir tiède ou froid et à déguster confortablement installée dans le canapé.

Mères allaitantes : une alimentation équilibrée pour faire le plein d’énergie

Pour produire le lait nécessaire à votre bébé, vous dépensez beaucoup de calories (coucou le retour à la ligne post-partum). Si un apport - estimé à 500 calories en moyenne par jour - peut être nécessaire, il varie selon que vous donnez le sein à un ou deux bébés ou encore que vous pratiquez l’allaitement mixte ou  exclusif. Quoi qu’il en soit, vous avez besoin d’une alimentation régulière et variée. La bonne nouvelle ? Vous pouvez à nouveau manger tout ce que vous aimez, mais en quantité modérée. Une excellente solution pour varier les plats et les aliments.

  • Des protéines(animales et végétales), des glucides (riz, pâtes, pain et céréales complets…), des fibres (fruits secs et légumineuses), des acides gras, des vitamines et des minéraux.
  • Du calcium, à retrouver dans les fromages comme le comté, le cantal ou le beaufort, mais aussi dans les fruits à coque et les légumes feuilles verts.

3 recettes d’allaitement sur mesure

Quiche St Marcellin et épinards

Voilà une recette que l’on peut préparer presque toute l’année sous réserve d’avoir dans ses placards une pâte feuilletée, des pousses d’épinard, des petits Saint-Marcellin, des œufs, des petits-suisses ou du fromage blanc, du sel et du poivre.

La seule difficulté ? Séparer les blancs d’œuf (pour les monter en neige) et ajouter les jaunes aux Saint-Marcellin écrasés avec les petits-suisses. S’en suivent les épinards grossièrement hachés et l’assaisonnement.

L’étape la plus délicate ? Ajouter les blancs montés en neige à votre préparation fromagère, sans les casser. C’est fait ? Il suffit maintenant de verser le tout sur le fond de tarte et d’enfourner à 200°C pour 25 minutes environ.

Oeufs cocotte au saumon fumé

Les petites cocottes vous font envie ? Ça tombe bien, à nous aussi ! Pour les réussir il vous faut 4 œufs, du saumon fumé, de la crème fraîche liquide, du beurre, des épices 5 baies et de l’estragon.

Dans votre four préchauffé à 200°C, placez un plat creux rempli de 2 cm d’eau environ pour créer un bain-marie. Beurrez vos cocottes et ajoutez les épices, le saumon fumé et l’œuf cassé par-dessus. Terminez par une nouvelle couche de saumon, la crème fraîche et l’estragon, avant d’enfourner pour 10 minutes. Ting !

Amandines aux carottes

Ces tartelettes mignonnes se dégustent en fin de repas comme plat sucré. Pour les préparer, il vous faut une pâte brisée, des abricots secs moelleux (ou frais si c’est la saison) des carottes râpées (qui favorisent la montée de lait), des amandes en poudre et effilées, un œuf, un yaourt nature et du sucre semoule.

Vous avez tout ? Fouettez ensemble l’œuf et le sucre, le yaourt, la poudre d’amande et les carottes avant d’en garnir le fond de vos tartelettes ou de votre tarte. Ajoutez les abricots et les amandes effilées, puis enfournez à four pas trop chaud pendant 25 minutes. À table !

Et pour les petites faims, on mange quoi ?

Enceinte ou en plein allaitement, les envies et les petits creux sont fréquents. Pour bien manger sans rien avoir à regretter, Élhée vous a préparé une liste supplémentaire de petits en-cas rapides et sains, à toujours garder sous la main.

  • On se fait un milk-shake avec les fruits mûrs du frigo et du lait.
  • On profite de tous les fruits frais et de saison, à croquer ou pressés.
  • On tartine une tranche de pain aux noix avec une banane écrasée.
  • On glisse un petit paquet de fruits secs et de graines, dans la poche de son gilet (figues, abricots, noisettes, amandes, graines de courge…)
  • On prépare un bol de houmous. Cette purée de pois chiches contient du sésame écrasé, du citron, de l’ail et de l’huile d’olive, ce qui vous permet d’y tremper des bâtonnets de légumes.
  • On fait le plein de maquereaux ou d’anchois en boîte, à manger avec quelques feuilles de salade.

Et surtout, faites-vous plaisir. En attendant bébé, même s’il existe quelques restrictions, les cuisines du monde offrent suffisamment de possibilités pour continuer à bien manger. D’ailleurs, n’oubliez pas que désormais, vous partagez tout avec votre enfant, surtout le goût.

Allaitante, c’est la liberté culinaire retrouvée assortie d’une quasi-obligation de grignoter. Ne vous en privez pas ! Vous découvrirez, parce la saveur du lait maternel change avec l’alimentation, une autre façon de partager et d’échanger avec votre bébé.

Découvrez d'autres articles

tisane pour bébé qui soulage les coliques

Une tisane pour mon bébé, s’il vous plaît !

régime fille garçon pour tomber enceinte

Régime fille-garçon : L’alimentation peut-elle influencer le sexe du bébé ?

biberon élhée pour la diversification

La diversification alimentaire : par où commencer ?

Que recherchez-vous ?