LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

Réussir son tire-allaitement : guide pratique pour les mamans

 

C’est un drôle de mot, tire-allaitement. Pourtant, les jeunes mamans sont de plus en plus nombreuses à choisir cette façon de nourrir leur bébé, parfois dès la naissance. Tire-allaiter permet de concilier une vie de femme active et le désir d’allaiter encore son enfant, de le nourrir avec son propre lait. En alternative ou en complément à l’allaitement, mais aussi en dérivé de l’allaitement mixte, le tire-allaitement ouvre une possibilité pour toutes celles qui ne peuvent ou ne veulent pas mettre bébé au sein, d’utiliser quand même leur lait maternel.

Le tire-allaitement en quelques mots

Vous l’aurez compris – le tire-allaitement porte bien son nom – l’idée est de tirer chaque jour votre lait pour le donner à bébé à chaque repas, en utilisant un biberon.

Pourquoi ? Parce que l’allaitement n’a pas pu être mis en place, parce que vous trouvez cette méthode pratique et flexible, parce qu’elle convient à votre mode de vie… et pour de nombreuses autres raisons.

Tirer son lait : un acte d'amour et de conviction

Pourquoi faire le choix de tirer son lait ? La réponse ne regarde que vous. Mais, nous avons quand même essayé de dresser une liste (non exhaustive) des raisons qui peuvent vous amener à vous interroger, envisager, choisir de tire-allaiter.

Bébé qui tète son biberon anti colique Elhée
  • La reprise du travail approche et vous voulez continuer à donner votre lait à bébé encore quelques mois, même quand vous vous absentez
  • Un problème de succion, bébé ne veut pas téter, un souci physiologique (mamelons ombiliqués, douleurs, crevasses…) ou de santé (manque de lait, fatigue…), vous empêche de donner le sein ou empêche votre bébé de téter
  • Vous voulez impliquer votre conjoint ou votre partenaire dans ce moment unique qu’est l’allaitement de votre enfant
  • Exprimer votre lait vous-même peut vous soulager en cas d’engorgement, quand bébé n’arrive pas à boire tout votre lait, ou quand vous êtes sur votre lieu de travail
  • Au contraire, en cas de baisse de la lactation, utiliser le tire-lait régulièrement peut favoriser la production et augmenter le volume exprimé
  • Tant que vous allaitez, vous retardez le moment du retour de couches et la réapparition des menstruations
  • Pour donner votre lait sans donner le sein, parce que vous n’aimez pas ça, parce que cela vous met mal à l’aise ou parce que votre premier allaitement a été compliqué : quoi qu’il en soit et c’est important, parce que c’est votre choix
  • Tire-allaiter vous permet de connaître la quantité de lait donnée à chaque tétée

Petit matériel pour tire-allaitante débutante

Un tire-lait délicat avec vos seins

Toutes celles qui ont déjà tiré leur lait le savent, la machine n'est pas toujours des plus agréables à utiliser, même si certains modèles sont plus confortables que d’autres.

Pour bien choisir votre tire-lait, vous pouvez commencer par le louer. De nombreuses entreprises proposent la location à la semaine, ce qui vous permet de rapidement changer en cas de matériel non adapté. Une fois le bon modèle trouvé, vous pourrez toujours décider de l’acheter.

Autre point à soulever : tire-lait électrique ou manuel ? Modèle simple ou double pompage ? Là encore c’est une question de besoin et de feeling. Mais, si vous choisissez de tire-allaiter à 100 %, considérez que le double tire-lait électrique sera plus efficace et plus rapide. D'autant que tirer son lait est, au moins au départ, plutôt chronophage.

Notez que vous pouvez louer un tire-lait 100 % remboursé en pharmacie, grâce à une ordonnance de votre médecin ou de votre sage-femme. Vous n’avez alors que les accessoires (téterelles et biberons de stockage) à acheter, lesquels peuvent parfois être pris en charge par votre mutuelle.

Si vous pensez l’utiliser à la maison et sur votre lieu de travail, adoptez un modèle plus transportable que vous pourrez glisser dans un sac pratique et peu encombrant avec tous ses accessoires.

Des biberons !

Allaiter son enfant est un geste doux et d’une grande beauté. Pour recréer cette magie à travers le tire-allaitement, Élhée a imaginé le bibRond.

Création issue de l’amour d’une mère pour la natalité et le design, ce mélange inattendu révèle le premier biberon rond et souple, beau et agréable dans votre main comme dans celle de votre enfant, avec sa forme distinctive qui rappelle si bien la perfection du sein. Nous l’avons conçu pour cette raison : permettre à tous les parents de sentir, partager et garder les sensations délicates et pures de l’allaitement, même à travers un bibRond. 150, 240 ou 330 ml, c'est à vous de choisir !

 

Des contenants pour conserver le lait tiré

Côté stockage, vous aurez besoin de petits pots de congélation – ou de sacs de conservation adaptés –, et de biberons de conservation à placer au réfrigérateur. Il peut s’agir des biberons qui équipent votre tire-lait si vous en avez plusieurs. Les bibRONDS Élhée sont accompagnés d'une petite opercule qui permet de rendre le bibROND hermétique et de l'utiliser comme contenant en retirant la tétine, comme cela il n'y a qu'a verser le lait dans votre bibROND, de le fermer hermétiquement et de le placer au réfrigérateur.

En cas de multitirage, évitez de verser le lait nouvellement exprimé et encore tiède, dans un biberon de conservation déjà entamé plus tôt dans la journée. Laissez-le d’abord refroidir avant de l’ajouter.

Et le tire-allaitement exclusif, c’est possible ?

En partant du principe que bébé et vous êtes sur la même longueur d’onde, le tire-allaitement peut tout à fait être exclusif. Vous devez simplement vous équiper un peu pour que la pratique du tire-lait soit efficace, confortable et la plus agréable possible.

Le saviez-vous ? L’expression manuelle du lait est une alternative. Si vous ne trouvez pas de tire-lait adapté, si le pompage vous fait mal ou si l’objet en lui-même vous déplaît, essayez d’exprimer vous-même votre lait. Commencez par masser mamelons et aréoles entre le pouce et l’index, puis placez votre main sur le sein. Appuyez doucement en direction du thorax, pressez et relâchez. Ça vaut le coût d’essayer !

Les secrets pour exprimer votre lait plus facilement

Ce n’est pas vraiment un mythe, tirer son lait peut être désagréable et même faire un peu mal au début. Changer de tire-lait, mais aussi changer de téterelles peut vous offrir un peu plus de confort dans vos séances. Pensez aussi à investir dans une brassière ou un bustier adapté. En maintenant les téterelles à votre place, ils vous laissent les mains libres. Mais, si vous voulez gagner du temps, une petite organisation s’impose, notamment dans les premières semaines de lactation :

  • Pour obtenir un maximum de lait, optez pour le tire-lait à double pompage
  • Tirez votre lait régulièrement : le power-pumping (ou pompage énergique) de Catherine Watson propose 10 tirages par journée pendant 5 à 10 minutes avec au moins 45 minutes de pause entre chaque, tandis que la méthode de Lact&Sens recommande 3 tirages d’une heure par jour au rythme de 20 minutes de tirage puis une alternance 10 minutes de pause et 10 minutes de pompage.
  • Stimulez votre lactation ! Les tisanes d’allaitement tout comme certains aliments, vous aideront tout particulièrement : fenouil, basilic, cumin et verveine, mais aussi pommes, coings, noix de cajou ou amandes additionnées de beaucoup d’eau minérale.
  • Prenez votre temps : au départ, vous allez consacrer plusieurs heures chaque jour et nuit au pompage de votre lait, autant prendre tout votre temps pour être détendue, bien installée (surtout si vous êtes à la maison, c’est plus compliqué au travail) et garder à l’esprit les raisons qui vous motivent.
  • Demandez conseil : la LecheLeague est l’association spécialiste de l’allaitement, mais les autres mamans, votre maman, pourront aussi vous aider et vous accompagner. Il existe également des groupes réservés aux tire-allaitantes sur les réseaux sociaux.

]Massez-vous ! Qu’il s’agisse de votre bien-être, de tonifier leur peau fine ou de stimuler la lactation, se masser les seins est source de bienfaits dont il serait dommage de se passer. Avant de poser le tire-lait, palpez doucement les aréoles pour les attendrir. Ce geste peut aussi aider à vous soulager en cas d’engorgement.

Bien conserver le lait maternel entre deux tétées

Le lait maternel doit faire l’objet de quelques précautions en matière de conservation. Pour faire simple, retenez qu’il se garde 4 heures à température ambiante et 4 mois au congélateur. Dans le frigo, c’est deux jours maximum au-dessus de 4 degrés.

Pour faciliter la logistique, pensez aux petites étiquettes à coller sur le récipient pour inscrire la date et l’heure de chaque volume recueilli. Enfin, pour réchauffer le lait exprimé, privilégiez le chauffe-biberon et les préparateurs de biberon compatibles avec tous nos modèles Élhée !

À noter : placez le lait congelé dans le frigo au moins 6 heures avant la tétée pour lui donner le temps de reprendre son état initial.

Le don de lait maternel : un geste tendre encore méconnu

Il existe en France, une vingtaine de lactariums aptes à recueillir le lait maternel issu de dons anonymes. Encore relativement marginal, ce don apporte pourtant une aide essentielle pour nourrir et parfois sauver les grands prématurés que leur maman ne peut pas allaiter. En 2018, près de 45 000 litres de lait ont ainsi été collectés.

Si vous avez déjà allaité ou si vous êtes allaitante, vous pouvez donner votre lait exprimé en trop, ou réserver quelques millilitres de chaque tirage pour les autres bébés. Après quelques examens médicaux, le don se fait à la maison, tranquillement, à votre rythme.

4 astuces de maman pour réussir son tire-allaitement !

  • Trouvez votre routine en tirant votre lait quand vous en avez envie, quand vous le sentez, quand votre humeur est adaptée… Bref, sans pression ! Si possible, utilisez pourquoi pas un tire-lait nomade que vous pourrez emporter pour tirer votre lait depuis votre lieu de travail. En France, les jeunes mamans ont droit à une heure par jour pour cela.
  • Chassez le stress et trouvez le meilleur moyen de vous relaxer : une série ou un livre peuvent faire merveille et vous occuper l’esprit suffisamment pour que le lait s’écoule plus facilement.
  • Stimulez vos émotions en pratiquant le peau à peau avec bébé juste avant, en respirant un pyjama ou un doudou, ou pourquoi pas, en regardant une vidéo s’il n’est pas avec vous. Le lien mère/enfant fait partie intégrante du processus de lactation.
  • Ayez, dans la mesure du possible, toujours sous la main votre matériel propre et rangé dans un sac hermétique. Vous pouvez aussi vous procurer les accessoires d’allaitement en double et ainsi repousser le lavage à plus tard, sans pour autant rater le moment du prochain tirage.

Connaissez-vous les coquillages d’allaitement ? À la fois très design et très utiles, ils facilitent, une fois posés, la réparation des mamelons dans le lait maternel. Un petit truc en plus pour faciliter et réussir votre tire-allaitement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Que recherchez-vous ?