LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

Biberon physiologique : 10 astuces pour vous permettre d’arrêter en douceur votre allaitement

Votre nouveau biberon physiologique en silicone est plein de ressources ! Et les 10 astuces délivrées dans cet article le sont aussi… Permettez-nous de vous accompagner dans le sevrage de votre allaitement pour vous faciliter la tâche et vous permettre un meilleur usage au quotidien de votre biberon physiologique préféré.

Astuce 1 : Diluez les biberons 

Si vous êtes en période de transition et que vous envisagez de sevrer votre bébé, vous pouvez diluer les premiers biberons de lait en poudre avec du lait maternel. Ainsi, les préparations de votre nourrisson lui rappelleront le goût de ses repas au sein et lui communiqueront une plus grande envie de téter son biberon. 

Astuce 2 : Passez le relai 

Bébé dans les bras de papa

Bébé peut être décontenancé les premières fois que vous lui donnerez un biberon de lait infantile. Il est alors judicieux de passer le relai à un autre membre présent, tel que votre partenaire ou son papa, pour casser les habitudes. Un changement de routine peut amener bébé à se comporter différemment ! 

Astuce 3 : Réchauffez le biberon physiologique 

L’utilisation d’un thermomètre peut s’avérer très efficace pour mesurer la température du lait réchauffé. L’idée étant de faire chauffer le lait contenu dans le biberon physiologique entre 35 et 37°c, pour permettre à votre bébé de retrouver la même tiédeur de lait que celle dont il a l’habitude au sein.
 Un lait froid aura en effet davantage tendance à rebuter votre bout de chou les premières fois qu’il aura affaire à son biberon.  

Thermomètre

Astuce 4 : Invitez sans forcer 

Si bébé refuse de prendre la tétine de votre biberon psychologique, ne le forcez pas à boire et placez délicatement l’embout de la tétine sous son nez pendant quelques secondes, sans occulter ses narines, pour l’inviter à goûter. Vous pouvez décrire de petits cercles ou des mouvements de gauche à droite pour rendre le début de son repas plus ludique et l'inciter à attraper la tétine avec sa bouche. 


Astuce 5 : Réchauffez la tétine physiologique 

tétine physiologique

Si malgré votre patience, bébé boude encore le biberon que vous lui tendez, réchauffez la tétine dix secondes sous l’eau chaude, après avoir posé bébé dans un endroit éloigné du lieu de la manipulation pour éviter tout risque de brûlure.

 Cela aura pour effet de tiédir la tétine et de l’assouplir afin de la rendre plus accueillante, comme le mamelon de maman ! 

Astuce 6 : Modifiez le débit du biberon

Bébé prend désormais la tétine mais semble s’agacer ? Peut-être que le débit de lait fourni est trop lent ! Si lorsque vous allaitez au sein, l’apport de lait est rapide, notamment en cas de réflexe d’éjection fort (REF), il est alors tout à fait normal que votre enfant s’impatiente. Testez une tétine physiologique avec un débit différent, comme un débit moyen, et observez le comportement de votre enfant. A l’inverse, un débit rapide au biberon peut le surprendre et l’effrayer. Choisissez en toute logique une tétine à débit lent. 

Astuce 7 : Offrez-vous plusieurs biberons 

biberon physiologique elhée

 Si vous choisissez de donner des biberons à votre nouveau-né dès le retour de la maternité, pensez à investir dans plusieurs biberons. Vos nuits pourraient bien être hachées de nombreux réveils pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois…

 Devoir laver sans cesse le même biberon à des heures nocturnes ne facilitera pas votre récupération physique en vous tenant éveillé plus longtemps.

 Chez Elhée, notre gamme vous offre jusqu’à 10 coloris de biberons différents pour égayer vos interminables soirées ! 

Astuce 8 : Préférez un biberon physiologique 

Utilisez un biberon physiologique dont la forme rappelle celle du sein nourricierafin de réconforter votre enfant. Cela lui évitera un dépaysement trop brutal. Préférez de loin pour le sevrage de votre bébé une tétine physiologique à une tétine anatomique.

biberon silicone elhée

Astuce 9 : Restez à l’écart 

En cas de délégation à votre moitié, profitez-en pour prendre un peu de répit. Et ne commettez pas l’erreur de surveiller que tout va biendans la pièce d’à côté, ni d’espionner en douce !
 Vous enverriez un message contraire à votre bébé qui, en vous apercevant, risquerait de rejeter de nouveau le biberon alors tenu par votre moitié ou la personne en charge du repas. 

Astuce 10 : Proposez des laitages ou cuisinez-les ! 

Si malgré de nombreux essais non concluants, bébé ne s’avère toujours pas convaincu par son biberon, vous pouvez proposer des fromages blancs ou des petits-suisses pour maintenir un apport régulier en calcium.

 Et pourquoi ne pas écouler vos stocksen cuisinant des goûters lactés à base de lait maternel, tels que des yaourts ou des petits gâteaux, faciles à manger pour les bébés ?

 Pensez à jeter toute préparation, faisant l’objet d’une décongélation et non consommée par votre enfant, après chaque repas.  

Les conseils d’Élhée, en bref !  

- Il n’est pas facile de sevrer son enfant ni de le voir pleurer pour réclamer votre présence.
- Restez indulgente envers vous-même et patiente envers votre enfant.
- Le fait de vouloir arrêter d’allaiter ne fait pas de vous une mauvaise mère et ne traumatisera pas votre bébé jusqu’à l’âge adulte.
- Restez de marbre face aux réflexions extérieures et agissez en fonction de ce qui vous convient le mieux, à vous et votre enfant.
- Découvrez tous nos conseils pour un sevrage réussi en toute sérénité en cliquant sur ce lien !  

Que recherchez-vous ?