LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS €70 ET EN EUROPE DÈS €130

Recherche

Repas lactés du bébé : quand et comment espacer les tétées ?

SOMMAIRE DE L'ARTICLE :

  • À quel rythme allaiter votre bébé ?
  • La tétée de nuit, souvent la première abandonnée
  • Le plus important ? Accompagner le rythme de votre enfant

Vous avez toujours voulu allaiter votre bébé et aujourd’hui il est là, dans vos bras, tout contre votre poitrine, à votre sein. Depuis quelques semaines vous vivez votre plus grand bonheur, et pourtant, tout n’est pas toujours simple. Entre montées de lait, réveils nocturnes, tétées décalées et votre bébé qui s’endort souvent au sein, l’allaitement n’est pas toujours un long fleuve tranquille et vous ne seriez pas contre un conseil ou deux. D’ailleurs, vous vous demandez, quand le moment sera venu, comment espacer les tétées et aider votre nourrisson à dormir plus longtemps la nuit. Point de science exacte ici, mais une bonne dose d’observation et de patience pour accompagner le rythme de votre enfant.

À quel rythme allaiter votre bébé ?

Comme souvent avec les bébés, la réponse à cette question est à la fois simple et compliquée. Simple parce que les sages-femmes, pédiatres… recommandent d’allaiter les bébés « à la demande », c’est-à-dire qu’ils ont faim. Complexe, parce que cette méthode est moins adaptée au biberonnage et demande souplesse, observation etpatience au quotidien.

En moyenne et selon son appétit, un nouveau-né peut téter 8 à 12 fois par 24 heures.

Certains bébés plus gourmands, réclament plus souvent le sein, s’agitent, en tournent la tête, ouvrent la bouche ou pleurent pour se faire comprendre. D’autres, plus discrets, demandent à leurs parents d’être plus attentifs pour bien reconnaître et anticiper leurs besoins. Pour eux, après la sieste un câlin peau à peau peut être l’occasion d’une tétée bienvenue, qu’ils n’auraient pas forcément réclamée. C’est « l’allaitement à l’éveil ».

La tétée de nuit, souvent la première abandonnée

Autant se l’avouer tout de suite, il n’existe aucune façon de rythmer à coup sûr les tétées d’un bébé. Parce que les conditions d’un allaitement sont propres à chaque couple mère/enfant, parce que différents éléments peuvent perturber, modifier ou faire évoluer le rythme et la quantité des tétées (saisons, températures, lieu, état de santé, niveau de lactation…) et aussi parce que votre bébé grandit vite ; l’heure des tétées, leur durée et même le volume de lait absorbé, changent régulièrement.

Malgré tout, la tétée (ou le biberon) du milieu de la nuit est souvent la première (ou le premier) à cesser. Dès lors que bébé commence à dormir plusieurs heures sans interruption, vous permettant de le faire aussi, il peut naturellement s'en passer. Cela n’est pas encore le cas chez vous ? Voici quelques pistes pour l’encourager.

Pour espacer les tétées, favoriser l’endormissement autonome

Souvent, les bébés allaités s’endorment au sein, satisfaits et repus. En cas de réveil nocturne, ces mêmes bébés peuvent avoir du mal à se rendormir sans téter non pas à cause de la faim, mais par habitude et parce que le sein les rassure. Si c’est le cas de votre enfant, pour espacer les tétées et favoriser un rythme de sommeil plus agréable et réparateur pour tous, vous pouvez l’aider en lui apprenant à s’endormir tout seul comme un grand.

Pour instaurer de nouvelles habitudes de sommeil, commencez, après la tétée du soir, par déposer votre bébé dans son lit encore éveillé. De cette façon, même si vous restez à ses côtés, il comprend progressivement qu’il peut se laisser porter par la fatigue et s’endormir paisiblement sans être dans vos bras. Une fois prise, cette habitude lui permettra de ne plus se sentir perdu et dépourvu de solution en cas de réveil la nuit. Bien sûr, vous pouvez accompagner l’arrivée du sommeil avec des caresses, une histoire, une berceuse… tout ce qui vous semble agréable et apaisant pour votre enfant.

Pour espacer les tétées, remplacer la dernière tétée du soir par un biberon ?

Pour accompagner votre tout petit vers des nuits plus longues et donc, l’aider à « sauter » la tétée ou le biberon de 2 ou 3 heures du matin, vous pouvez également tester la méthode qui suit. Si vous êtes à l’aise avec l’allaitement mixte, remplacez la dernière tétée du soir par un biberon de lait infantile. Ce sera peut-être l’occasion de tester le bibROND d’allaitement pour faciliter la transition. Bien sûr, il est possible que bébé refuse de boire au biberon. Aussi, si vous craignez la confusion sein-tétine, nous vous avons préparé un article complet sur le sujet.

Mais, pourquoi donner un biberon de lait en poudre le soir pourrait-il aider bébé à ne pas trop se réveiller la nuit ? D’un côté, le lait maternel parfaitement adapté au métabolisme et aux besoins des bébés est très facile à digérer. De l’autre, les laits industriels, souvent plus épais, demandent un temps de digestion souvent plus long. Cette différence pourrait avoir pour effet de « caler » bébé plus longtemps et de limiter le nombre de réveils nocturnes.

Peu de nuits complètes avant l’âge de 4 à 6 mois

Même si, on le sait, les tétées nocturnes ne vont pas durer toute la vie, elles peuvent être fatigantes et même éprouvantes pour la maman et pour le couple. Aussi, si c’est votre cas, n’hésitez pas dès que possible à faire des siestes. Pendant que bébé dort lui aussi, pendant que quelqu’un d’autre s’en occupe, le matin au lieu de faire du repassage, la journée au lieu de ranger… Tout cela peut attendre. Le plus important ? Vous, votre bébé et votre pleine santé à tous les deux.

Aussi, rassurez-vous, la plupart des bébés commencent à faire de bonnes nuits (entre 6 et 8 heures de sommeil consécutives) vers 4 à 6 mois. Si ce n’est pas votre cas, peut-être qu’une séance d’ostéopathie périnatale ou l’adoption d’une tisane « douce nuit » compatible avec l’allaitement pourraient vous aider ?

Le plus important ? Accompagner le rythme de votre enfant

Une transition, quelle qu’elle soit n’est jamais simple, surtout quand il s’agit de changer les habitudes d’un bébé ! Mais, avec du temps, au fil des semaines, de la patience et de la bienveillance, en observant ce qui fonctionne pour vous (et ne fonctionnera peut-être pas pour le bébé de votre amie), vous trouverez les clés pour espacer les tétées de votre bébé et, si vous décidez de commencer par la tétée du milieu de nuit, allonger votre temps de sommeil à tous.

Pour bien faire, respectez les besoins de votre enfant. S’il dort mieux près de vous, testez le cododo. Il vous sera peut-être plus facile de le rassurer d’un simple câlin de la main en cas de réveil. Si, au contraire, le moindre bruit risque de le réveiller, accompagnez-le doucement vers un sommeil autonome dans son lit, dans sa chambre et sans tétée.

Bien souvent, vous avez toutes les clés en vous pour aider votre bébé. Il suffit de vous écouter et d’avoir confiance en votre jugement de maman. Et si la situation devenait trop compliquée, n’hésitez pas à faire appel à votre sage-femme ou à votre pédiatre, qui sauront sans doute vous aiguiller vers un spécialiste du sommeil des bébés.

Que recherchez-vous ?

France (EUR €)
français
Langues/Languages
français
  • English
  • français
Devises/Currencies
EUR €
  • AUD $
  • CAD $
  • USD $
  • EUR €
  • GBP £
  • CHF CHF